Sélectionner une page

Selon le code des métiers, les professions de couturière et de couturièr de mode sont adaptées aux personnes handicapées physiques.aiguille Le recyclage s’adresse également aux personnes qui ont abandonné l’école ou qui ont obtenu un diplôme inutile. Les employés qui souhaitent se réorienter ou qui ne sont plus en mesure d’exercer leur métier pour des raisons de santé ou autres sont d’autres groupes cibles de cette formation.

Les conditions requises pour travailler comme couturière sont la dextérité manuelle, une méthode de travail soignée et une bonne coordination main-œil. Une conscience esthétique, une compréhension technique, une imagination spatiale et un intérêt pour les tissus et les textiles sont également des atouts. Les compétences en matière de communication et une mentalité de service sont utiles dans les entreprises où le contact direct avec les clients a lieu.

Possibilités de financement

Les institutions publiques telles que l’Agence fédérale pour l’emploi ou l’Agence pour l’emploi émettent des bons d’études sous certaines conditions, qui peuvent être échangés contre des mesures de reconversion. Un bon d’études est généralement accordé si le demandeur n’a pas de diplôme ou si la formation continue est nécessaire pour la réinsertion professionnelle. Dans tous les cas, un entretien préliminaire doit avoir lieu dans les bureaux locaux avant le dépôt de la demande. Si le bon d’études est approuvé, l’institution concernée prend en charge les frais de l’ensemble de la formation et une partie des frais supplémentaires de déplacement, de logement et de garde d’enfants.

Prestataire de la reconversion

Des informations sur les institutions où l’on peut apprendre le métier de couturière sont disponibles auprès des agences locales pour l’emploi, de l’assurance pension allemande ou des bureaux d’intégration respectifs. Les centres de formation professionnelle fournissent également des conseils sur les possibilités de reconversion.