Sélectionner une page

La marijuana pendant la grossesse, un sujet qui englobe deux domaines de recherche extrêmement sensibles : la santé pendant la grossesse et les effets du cannabis sur l’homme.

La possibilité d’utiliser le CBD (cannabidiol) pendant la grossesse soulève immédiatement des questions sur le risque d’éventuels effets secondaires ou de problèmes de santé à court et à long terme pour les femmes enceintes et le fœtus. Parallèlement, les huiles de CBD et divers extraits de chanvre ont commencé à être utilisés par tout un front de femmes enceintes qui choisissent de bénéficier des effets que le cannabidiol a sur le corps humain, principalement pour soulager la douleur ou les nausées. Combien de gouttes de cbd faut-il pour bien dormir ?

Le CBD pendant la grossesse : un phénomène en pleine expansion

CBD et grossesse1

Bien qu’il y ait, pour l’instant, un manque total d’études cliniques à long terme sur la relation entre le cannabis et la grossesse, la consommation de marijuana chez les femmes enceintes et allaitantes est en augmentation. Selon une étude menée par Kaiser Permanente Northern California – un consortium d’organisations de santé – la consommation de cannabis pendant la grossesse a doublé en Californie entre 2009 et 2016.

La raison de ce succès est basée sur un nombre croissant de preuves anecdotiques provenant de mères qui ont utilisé le cannabidiol pour soulager certains des maux les plus courants qui peuvent survenir pendant la grossesse.

Environ 3 % des femmes enceintes éprouvent une détresse grave due à des nausées extrêmement sévères et récurrentes. C’est dans ces cas que l’utilisation du cannabidiol a commencé à être envisagée, en raison de ses qualités antiémétiques avérées. Parallèlement, une étude menée en 2010 par des chercheurs du département d’obstétrique et de gynécologie de l’University College Hospital de Galway, en Irlande, a suggéré que le cannabidiol pourrait aider à soulager la douleur causée par les contractions musculaires.

L’avenir de l’utilisation du CBD pendant la grossesse

Il est difficile de dire ce que l’avenir réserve à cette utilisation particulière du cannabidiol. À l’heure actuelle, de nombreuses femmes, notamment aux États-Unis, continuent de faire état des bienfaits du CBD sur leur état. Un portail comme CannaMommy leur fait écho et leur fournit des informations. Depuis des années, il apporte son soutien et fournit les dernières informations sur les avancées scientifiques dans ce domaine particulier. Pour l’instant, il y a deux choses essentielles : ne prenez toujours que de l’huile de CBD extraite de plantes de chanvre certifiées exemptes de pesticides et de métaux lourds ; et, surtout, ne fumez jamais pendant la grossesse. La recommandation d’éviter de fumer à tout prix s’applique aussi bien aux cigarettes qu’aux feuilles séchées de n’importe quelle plante.
Les produits chimiques libérés par la combustion sont très nocifs pour la mère et le fœtus.

Alors que la recherche scientifique fait de plus en plus la lumière sur le profil de sécurité du CBD pendant la grossesse, toute personne envisageant d’utiliser du cannabidiol devrait consulter son médecin, afin d’évaluer son utilisation en toute confiance et avec les informations correctes.